Archives par mot-clé : Cesalli

PROGRAMME du Colloque International « Σημαίνω β′ : Théories anciennes de la signification » Lille, les 5,6,7 et 8 décembre 2016

Colloque international dans le cadre de l’ANR/FNS SEMAINO

« Σημαίνω β′ : Théories anciennes de la signification »

Les 5, 6, 7 et 8 décembre 2016 à Lille
Salle des colloques (F0.44) de la Maison de la Recherche de Lille3

Organisé par Leone Gazziero & Carla Di Martino (STL–UMR 8163/CNRS & ANR SÊMAINÔ)

PROGRAMME

(Télécharger la version pdf)

Lundi 5 décembre

12h30-14h : Accueil et Déjeuner d’ouverture
14h – 17h40 : Ouverture et SESSION 1 / Président: LAURENT CESALLI (Professeur de Philosophie Médiévale, Genève; SÊMAINÔ Genève)

14h -14h10 : PHILIPPE SABOT (Directeur STL) : Discours de Bienvenue

14h10-14h20 : LEONE GAZZIERO (STL / ANR SÊMAINÔ) et CLAUDIO MAJOLINO (Université de Lille 3) : Ouverture des travaux et présentation du projet ANR / FNS SÊMAINÔ

14h20-15h20: FRANCO TRABATTONI (Université Statale Milano), « Sens du LOGOS et sens de ses éléments dans le Théétète de Platon: opacité ou transparence? » (Abstract)

15h20-16h20: FRANCESCO FRONTEROTTA (Université Roma La Sapienza), « Platon sur ONOMA, REMA et LOGOS: théories du SEMAINEIN en Sophiste 261d-262e » (Abstract)

16h20-16h40: pause café / coffee break

16h40-17h40: MICHEL NARCY (CNRS UMR 8230 « Centre Jean Pépin »), « Être ou ne pas être, est-ce la question? (Aristote, Metaph. G,4,1006a29-30) » (Abstract)

20h30 : Dîner (en ville)

Mardi 6 décembre

9h30 – 12h50 : SESSION 2 / Président : JEAN CELEYRETTE (STL)

9h30-10h30 : MYRIAM HECQUET (Université de Lille) : « L’analyse des dérives de l’usage d’expressions linguistiques dans les Réfutations Sophistiques d’Aristote. »

10h30-11h30 : PIERRE DESTREE (Univ. Catholique de Louvain), « La lexis dans la Poétique: quelle théorie de la signification? »

11h30-11h50 : pause-café / coffee break

11h50-12h50 : : STEN EBBESEN (Saxo Institute), « Philosophers and Grammarians on Signification in Late Antiquity ».

13h-14h: Déjeuner

14h – 18h20: SESSION 3 / Président: CLAUDIO MAJOLINO (Univ.Lille3/ ANR SÊMAINÔ)

14h-15h : MICHEL CRUBELLIER (STL) « La pensée langagière d’après le De anima »

15h-16h : GIUSEPPE FEOLA (Lisbon University) « Phantasia, imagination, nous: on the relation between phantasmata and noemata in Aristole psychology » (Abstract)

16h-16h20 : pause-café / coffee break

16h20-17h20 : JEAN LOUIS LABARRIERE (CNRS UMR 8061 –  Centre Léon Robin) : «  L’esprit et le langage sont-ils venus aux bêtes dans l’antiquité ? » (Abstract)

17h20-18h20 : KATERINA IERODIAKONOU, University of Athens / University of Geneva, « The reception of ancient theories of meaning in Bysantium »

 20h30: Dîner (en ville)

Mercredi 7 décembre

9h30 – 12h50 : SESSION 4 / Président: STEN EBBESEN (Saxo Institute)

9h30-10h30 : FREDERIQUE ILDEFONSE, CNRS UMR 8230 (Centre Jean Pépin), « Retour sur la terminologie stoïcienne » (Abstract)

10h30-11h30 : ANNE ISABELLE BOUTON TOUBOULIC, Université Lille 3 / HALMA, « Le(s) signe(s) dans les Dialogues de Cassiciacum d’Augustin »

11h30-11h50 : pause-café / coffee break

11h50-12h50 : MARIA BETTETINI, IULM Milan, « Language and Music from De Magistro to Confessiones »

13h-14h : Déjeuner / Lunch

14h-17h40: SESSION 5/ President: MICHEL CRUBELLIER (STL)

14h-15h : UGO ZILIOLI, « The Cyrenaics on language and meaning ».

15h-16h : MARION DURAND, Université de Toronto, « What does ‘This’ mean? The Semantics of Demostrative Subjects in Stoic Propositions » (Abstract)

16h-16h20: pause café / coffee break

16h20-17h20 : ALAIN LERNOUD, (STL) : «  Enoncé descriptif, définitionnel et ‘type’ de la définition dans le Néoplatonisme tardif » (Abstract)

20h30 : Dîner (en ville)

Jeudi 8 décembre

10h30 – 12h30: TABLE RONDE / Modérateur: LEONE GAZZIERO

13h-14h: Déjeuner de Clôture

Informations pratiques pour venir : https://www.univ-lille3.fr/universite/infos-pratiques/itineraires/
Contact : carla.dimartino@univ-lille3.fr & leone.gazziero@univ-lille3.fr

SÊMAINÔ

« Pourquoi y a-t-il des signes linguistiques ? »

« Qu’est-ce qu’un signe linguistique et en quoi consiste sa signification ?»

« Quels sont les effets qu’il produit et quelles sont les contraintes que l’on doit respecter et les précautions qu’il convient de prendre lorsqu’on s’en sert ? »

Ce complexe de questions, dont on peut retracer l’origine dans un certain nombre de textes de Platon et d’Aristote, oriente encore aujourd’hui les enjeux fondamentaux de la philosophie du langage, à savoir l’élucidation du sens des expressions linguistiques ainsi que des conditions concrètes de leur utilisation. Au fil des débats logiques, grammaticaux, théologiques ou encore rhétoriques et littéraires, cette philosophie du langage s’est déclinée en une variété de manières de comprendre ce que, pour une expression linguistique donnée, « signifier » veut dire. Pour peu que l’on aborde philosophiquement cette diversité, une prise en charge des résultats, même les plus récents, en linguistique, en sciences cognitives ou encore en sciences de l’information, tout indispensable qu’elle soit par ailleurs, n’est pas suffisante. Ce qu’il faut c’est avant tout un paradigme conceptuel diachronique permettant de répertorier, classer et analyser les modèles théoriques mis en place au cours de l’histoire pour rendre compte du phénomène complexe de la signification comme propriété des expressions linguistiques, corrélat d’un contenu de pensée ou encore en tant que produit d’une pratique de communication.

Le programme de recherche SÊMAINÔ se propose de développer un tel outil méthodologique par une analyse comparative de la matière historique à travers un parcours indexé sur ses étapes les plus marquantes. Utilisé comme un “filtre heuristique”, cet outil contribuera à la découverte et à l’évaluation des analogies et des différences entre les auteurs et les doctrines à l’étude. Un regard synoptique sur leurs éléments et leurs solutions de continuité permettra non seulement d’identifier des structures récurrentes mais aussi de mieux apprécier leurs marges de développement au sein du débat contemporain.